Journal » Alexandra Balzam
Jolies rencontres

Alexandra Balzam

samedi 6 juillet

Alexandra "Bijou" Balzam déniche des trésors.

A l'affût de la coupe, de la matière ou de l'imprimé, elle recueille les joyaux mis de côté et leur insuffle un second souffle, allant jusqu'à les restaurer elle-même si nécessaire.

Cet amour inconditionnel du beau, Alexandra le cultive par une curiosité sans limites et une exigence aiguisée, n'ayant d'autre but que de ravir les amatrices les plus éclairées. Une acuité précieuse, délicatement lovée dans une passion du partage et de la transmission. Because Vintage is love.

Photographies : Harold Chlewicki

Alexandra Balzam pour Sessùn
Qui es tu, peux-tu nous résumer ton parcours ?
Je suis une fille du Sud :) Je suis arrivée à Paris en 1998. Mon parcours est un peu atypique, je suis devenue styliste grâce à des rencontres, j'ai été l'assistante d'une styliste réputée, et de fil en aiguille, j'ai appris mon métier. Aujourd'hui, j'exerce toujours cette profession, mais je partage mon temps avec ma passion pour le vintage. J'ai un petit showroom, rue de Belleville à Paris.
D'où est venue cette envie de proposer des sélections vintage ?
De loin ! J'adore chiner, je fais ça depuis que je suis adolescente, j'adorais courir les vide-greniers, acheter, revendre. Ça a toujours été ma passion, c'est probablement aussi lié à une certaine idée de transmission. Ma grand-mère était couturière, elle avait beaucoup de style, ma mère, elle, adore la mode. J'ai récupéré de très belles affaires leur ayant appartenu, des matières somptueuses et savoir-faire que l'on croise moins aujourd'hui. Tout ça m'a donné le goût du vintage.
Comment procèdes-tu pour sélectionner les pièces ?
Ma sélection est très personnelle. Mon identité transparaît totalement dans ma sélection. Je suis sensible aux coupes, aux matières, et tout particulièrement aux imprimés. J'adore ça ! Sans avoir de décennie de prédilection, je pense que les 70s et 80s sont celles qui me représentent le mieux, je m'oriente naturellement vers des pièces de cette époque. Mais je ne suis pas hermétique aux autres époques bien entendu.
À quoi ressemble ta journée type ?
Elle commence toujours avec un thé. Je suis assez lente le matin, je suis toujours (un peu) en retard ! Si je n'ai pas de shooting ou de séance de shopping prévue, je vais évidemment chiner, c'est le matin que l'on déniche les pièces les plus intéressantes. J'organise mon showroom, je restaure les vêtements le cas échéant, je fais des photos, des mises en place, je communique via Instagram, en créant de petites mises en scène. Je peux aussi recevoir des clientes pour des rendez-vous sur mesure. Le soir, avant de dormir, je lis quelques pages. Je viens de finir "La Veuve Basquiat" de Jennifer Clement que je recommande vivement.
Une autre passion partage-t-elle ta vie ?
La musique, bien sûr ! Et j'aime beaucoup faire de la céramique !
Alexandra Balzam pour Sessùn
Alexandra Balzam pour Sessùn
Alexandra Balzam pour Sessùn
La personne connue ou non avec laquelle tu aimerais dîner ?
Un homme. Qui me fait rire.
Quel rapport entretiens-tu avec la mode ?
Amour/haine, pulsion/répulsion ! Elle me passionne, je vis avec elle au quotidien, mais ce milieu engendre parfois des comportements et des attitudes qui peuvent être réellement exténuantes.
Le vêtement qui te correspond le mieux ?
Un chemisier.
Comment as-tu découvert Sessùn ?
Je connais Sessùn depuis les débuts, car mon entourage proche de l'époque vendait la marque, et l'esprit qui se dégageait des collections me plaisaient. J'ai eu la chance de faire la connaissance d'Emma lors du mariage d'amis communs. Ça a été un coup de foudre amical !
Si tu devais décrire Sessùn en trois mots ?
Passion, liberté, fidélité.
Ta pièce préférée de la collection Printemps/Été 19 ?
C'est un costume en lin jaune (Santo Amaro - Moon Tiger). Je me sens particulièrement bien dedans, j'ai l'impression d'être dans un film, la tenue a quelque chose d'un peu cinématographique qui me plaît beaucoup.
Le film qui t'a le plus marqué ?
Difficile d'y répondre...J'adore les films des années 40...Un me vient à l'esprit avec une grand actrice que j'adore, Bette Davis, "A Stolen Life", 1946, de Curtis Bernhardt.
Ton dernier coup de cœur artistique ?
Il y en a tant...Le travail de Valentine Schlegel me passionne, les photos des nus de Nikolay Bakharev...
Trois choses que l'on est sûr de trouver dans ton sac à main ?
Un rouge à lèvres, un couteau et un carnet.
Le superpouvoir que tu aimerais avoir ?
J'adorerais pouvoir me balader en tapis volant en buvant un pastis avec mes copines !
Merci Alexandra !

Pour découvrir les trouvailles d'Alexandra, voici le chemin !

Alexandra Balzam pour Sessùn
Alexandra Balzam pour Sessùn
Alexandra Balzam pour Sessùn
Vous aimerez aussi
Catalina Martin-Chico
Jolies rencontres
vendredi 2 août
Catalina raconte le quotidien de ceux dont on parle peu, rencontre avec une reporter humaniste...
Lire la suite
Mélanie Elbaz
Jolies rencontres
mercredi 17 juillet
Une histoire de rencontre, de partage, de complicité… Un moment privilégié avec la photographe Mélanie Elbaz.
Lire la suite
Gaia Weiss
Jolies rencontres
lundi 24 juin
Gaia est actrice, elle nous parle de son parcours, de ses projets et de ses jolies habitudes ....
Lire la suite
paiement sécurisé
Visa, Mastercard, Amex, Paypal
expédition sous 24 heures
Hors week-end, jour férié, soldes et lancement de collection
livraison standard offerte
Dès 150€ d'achat en France métropolitaine
RETOUR OFFERT
Sous 15 jours ouvrés à compter de la réception de votre commande