Jolies rencontres

Catalina Martin-Chico

vendredi 2 août

Reporter de l'humain par excellence, Catalina Martin-Chico s'immerge dans la vie de ceux dont elle témoigne.

Spécialisée dans les documentaires au long cours, elle aime suivre et revenir auprès des personnes rencontrées au fil des années.

N'hésitant pas à travailler sur des sujets complexes comme les femmes au Yemen ou chez les FARC de Colombie, elle publie régulièrement dans le New-York Times, Le Monde ou Marie-Claire.

Une belle âme que nous avons eu la chance de rencontrer !

Catalina Martin-Chico pour Sessùn
Qui es tu ?
Je suis une photographe humaniste, franco-espagnole, qui aime les gens, la vie, et "le bien manger" !
Peux-tu nous présenter ton parcours ?
De longues études universitaires qui débouchent sur un travail que je n’aime pas. Un départ pour vivre à New York pour quelques années et une école de photo. Je tombe dans la marmite, j’ai trouvé mon « truc ». Je commence à raconter des histoires humaines à travers mon objectif, sur le tard…et je n’ai pas arrêté depuis.
Qu’est-ce qui t’a donné envie de devenir reporter ?
Quand plus jeune je voyageais, sac à dos, j’ai vite compris que le tourisme n’était pas fait pour moi. Ce que j’aimais lors de mes voyages c’était de rentrer chez les gens, et y passer la journée, et pas de visiter tel temple ou tel musée. Donc mon moteur a été ma passion des gens. L’envie de raconter des récits de vie, de gens qui sont invisibles au monde. J’aime les rendre visibles.
Un reportage qui t’a particulièrement marqué ?
Ils ont tous été marquants, je ne suis jamais totalement la même après chaque reportage, surtout les sujets personnels que je mène sur le long terme, et où j’effectue plusieurs voyages et vis en immersion avec la communauté que je documente, que ce soit avec les derniers nomades d’Iran, les femmes yéménites, les ghettos de St-Martin, ou les camps d’ex-FARC en Colombie…
Qu’est-ce qui détermine les sujets que tu choisis de couvrir ?
Ma propre curiosité. Parler de gens dont on ne parlerait pas si je ne m’y intéresserais pas.
Catalina Martin-Chico pour Sessùn
Catalina Martin-Chico pour Sessùn
Comment construit-on un reportage ? Par quel bout commence-t-on ?
Il faut déjà en avoir très envie, être curieux soi-même et explorer en amont. Faire des recherches sur le sujet, trouver éventuellement un « fixer* » (*une personne locale qui trouve les autorisations ou ouvre des accès pour que l’on puisse arriver travailler) et dégotter les accès à notre sujet. Puis après il faut atteindre les communautés à documenter, souvent isolées. Puis une fois sur place il faut se faire accepter, pouvoir être en immersion, créer la confiance. Et après faire de bonnes photos et raconter la bonne histoire…. Et une fois de retour à la maison, il faut savoir bien éditer les photos, savoir les choisir et travailler la post-production… toute une aventure !
Y a-t-il des sujets que tu rêverais de traiter ?
En ce moment je rêve de pouvoir raconter la production de coca en Colombie et c’est trop dangereux et j’ai du reporter mon voyage. Je rêverais de pouvoir recirculer au Yémen comme il y a quelques années et faire des sujets dans le milieu rural… mais la guerre et la situation là-bas depuis des années l’empêche, et pour un bon moment encore je le crains… Je rêve d’aller en Arctique et de voir les aurores boréales et les glaciers.
Quel rapport entretiens-tu avec la mode ?
« Less is more ». De la simplicité, du confort mais de belles coupes et de bons matériaux.
As-tu une tenue fétiche lorsque tu pars en reportage ?
Ca dépend du pays. Chaud/froid, musulman ou pas. Mais de manière globale un pantalon léger et large, tennis et t-shirt. Confortable, pas sexy, anti moustiques, et surtout passe-partout !
Ta rencontre avec Sessùn ?
Sur les pieds de mes copines… chaussures féminines et confortables, je les voulais !!!
Si tu devais décrire Sessùn en quelques mots ?
Féminité, Simplicité, Subtilité.
Ton dernier coup de cœur artistique ?
Braguino, documentaire/film absolument magnifique !! Il a eu une expo au BAL aussi…. L’image, l’histoire, l’immersion tout y est. Fan à 200%.
Les trois livres qui t’ont le plus marquée ?
Je lis pas beaucoup, shame on me. Seulement pendant les vacances le reste c’est de la lecture « utile ». Mais j’en suis à la trilogie des Vernon Subutex, oui 3 ans après la bataille et je dois finir les Elena Ferrante !
Ta journée idéale ?
Une journée où je lâche le portable, le temps. Ingrédients nécessaires : Soleil, eau, les très proches. Seule préoccupation : le dîner du soir, et où est la crème solaire…
Les meilleurs 20 € que tu aies jamais dépensés ?
Un parfum, acheté en promotion au duty-free de l’aéroport et que j’ai offert à un ancien combattant FARC, et qu’il garde comme si c’était son plus grand bijou …
Le superpouvoir que tu aimerais avoir ?
J’aimerais en avoir plein ! Que les inflexibles, les étroits d'esprit, tels des papillons, rentrent dans des cocons et en sortent sympas, humains, tolérants, empathiques et avec de l’humour ! Appuyer sur le bouton « reset » en ce qui concerne les dégâts qu’on a provoqué sur la terre. Faire sauter toutes les frontières. Que l’argent ne soit que des pièces en chocolat. Revenir à l’essentiel.
Merci Catalina !

Pour aller plus loin dans le travail de Catalina, voici le chemin !

Et pour son Instagram, c'est par ici.

Catalina Martin-Chico pour Sessùn
Catalina Martin-Chico pour Sessùn
Vous aimerez aussi
Baleapop
Jolies rencontres
mardi 23 juillet
Pendant 10 ans le Baleapop nous a fait rêver, danser, chanter...Rencontre avec deux des fondatrices...
Lire la suite
Mélanie Elbaz
Jolies rencontres
mercredi 17 juillet
Une histoire de rencontre, de partage, de complicité… Un moment privilégié avec la photographe Mélanie Elbaz.
Lire la suite
Alexandra Balzam
Jolies rencontres
samedi 6 juillet
Avec la patience et la précision du collectionneur, Alexandra chine les pièces des décennies passées...
Lire la suite
paiement sécurisé
Visa, Mastercard, Amex, Paypal
expédition sous 24 heures
Hors week-end, jour férié, soldes et lancement de collection
livraison standard offerte
Dès 150€ d'achat en France métropolitaine
RETOUR OFFERT
Sous 15 jours ouvrés à compter de la réception de votre commande